Final explosif au Championnat d’Europe OK-Junior

le 21/07/2022 à 06h57

Pendant qu’Anatholy Khavalkin et Nathan Tye se disputaient le titre de Champion d’Europe, beaucoup de Juniors ont voulu terminer leur campagne européenne en FIA Karting en beauté. Cela a donné lieu à une finale complètement folle et très excitante à suivre. Bien sûr, en pareil cas, des accrochages ont émaillé la course, si bien que seuls 18 pilotes sur 36 ont franchi l’arrivée, ce dimanche 10 juillet dernier !

Arrivé en leader, Tye et le team Sodikart ont déchanté à la suite d’un incident survenu dès la 2e manche, alors que le Britannique était 2e aux chronos. Pendant ce temps, Khavalkin sortait leader après les manches et la super manche, ce qui le propulsait en tête du Championnat avec un décompte favorable.

L’excellent début de course de Tye (Sodi-TM) et la perte de places de Khavalkin (Parolin-TM) au départ ont relancé le suspense durant quelques tours. Mais Khavalkin finissait par remonter et assurer un nombre de points suffisant pour décrocher le titre de Champion d’Europe, sans avoir à se soucier de la position de son rival.

Finalement, c’est le Polonais Jan Przyrowski (Tony Kart-Vortex) qui s’imposait après avoir réussi à s’extirper d’un peloton de furieux, tout comme le surprenant Britannique Zac Drummond (Parolin-TM). Alors qu’il avait réussi un superbe meeting (pole position et 6e sur la grille de la finale) et était venu à bout de Tye dans le dernier tour, Jimmy Helias (Tony Kart-Vortex) se faisait percuter par Tye qui tentait de le recroiser. Le Français devait renoncer la mort dans l’âme, tandis que Tye perdait la place de vice-Champion au détriment de Przyrowski.

Khavalkin récupérait ainsi la 3e place du jour et se voyait sacré Champion d’Europe OK-Junior. Une performance plutôt méritée, quand on sait que le pilote du team Parolin Mortorsport avait manqué Zuera faute d’avoir reçu son visa à temps (merci le décompte) !