Akbar Ebrahim: Le nouveau Président de la CIK-FIA

le 15/02/2022 à 12h14

Suite à l’élection en décembre dernier à la présidence de la FIA de l’Emirati Mohammed Ben Sulayem en remplacement de Jean Todt, on s’attendait à un changement de président à la tête de la Commission Internationale Karting. C’est à l’issue du Conseil Mondial de la FIA du 3 février 2022, que les présidents des différentes commissions ont été nommés.

Elu en 2018 à la CIK, le Brésilien Felipe Massa a choisi de rester dans le giron de la FIA et devient cette fois Président de la Commission des pilotes. Il succède au Danois Tom Kristensen, qui avait soutenu le Britannique Graham Stoker lors de la précédente campagne pour la présidence de la FIA.

Le nouveau Président de la CIK-FIA se nomme Akbar Ebrahim. Il est indien, a fêté ses 58 ans le 14 décembre dernier et a couru en monoplace, principalement dans les années 90 au Royaume-Uni, tout en ayant gagné de nombreux titres dans son pays. Akbar Ebrahim est un personnage important en Inde, puisqu’il dirige la FMSCI, c’est à dire la fédération nationale des sports mécaniques qui gère le sport automobile, mais également la moto !

La presse indienne s’est évidemment réjouie de cette nomination et a publié une première réaction d’Akbar Ebrahim. “Je tiens à remercier le président de la FIA, M. Mohammed ben Sulayem, le vice-président de la FIA pour le sport, M. Robert Reid, et le conseil mondial du sport automobile de m’avoir nommé à ce poste très prestigieux. Je voudrais également remercier toute la fraternité du karting indien ainsi que la FMSCI pour tout le soutien qu’ils m’ont apporté dans le domaine du karting jusqu’à présent.“

“Je suis conscient qu’il s’agit d’une énorme responsabilité et je m’efforcerai au mieux de mes capacités de rendre justice à ce poste, à la CIK, à la FIA et à la communauté mondiale du karting. Avec mon vice-Président John Ryan (issu de la fédération MSA en Grande-Bretagne, ndlr), nous nous concentrerons sur le renforcement du haut de la pyramide du karting et, dans le même temps, nous mettrons l’accent sur l’élargissement de la base du sport à tous les niveaux: régional, national et international.”

Il est évident que cette nomination est éminemment politique. Puisqu’après l’élection de Mohammed Ben Sulayem, plus aucun indien ne figurait au Conseil Mondial de la FIA, ce qui n’était plus arrivé depuis trois décennies. Sachant que le Président de la CIK possède un siège au Conseil Mondial de la FIA, l’Inde récupère finalement un siège avec Akbar Ebrahim.

En dehors de cette stratégie de la FIA, il faut espérer que ce dernier s’investira dans le karting de manière positive. Il s’appuiera sur un staff d’employés récemment réorganisé dans les bureaux de Genève en Suisse.

Le nouveau secrétaire exécutif, le Français Alban Martinet, pourra en effet compter sur l’Italien Simone Perego, qui vient d’être nommé au poste de manager des Championnats FIA Karting.
Parmi les autres informations, notons la nomination de Deborah Mayer à la présidence de la commission femmes dans le sport automobile. La Française succède à sa compatriote Michèle Mouton.